loader
Guide La Baule Pour tout savoir sur La Baule !

Les plages de La Baule

Calée entre les fonds marins salés de Guérande et la Loire, la baie de La Baule s’impose comme l’une des vedettes du département de la Loire-Atlantique et du sud de la Bretagne. Ses plages sont vite prises d’assaut dès les premiers jours d’été.


Sur le long du littoral de La Baule, on aperçoit une magnifique plage de sable fin reconnue comme l’une des plus belles perles d’Europe. C’est surtout la succession d’immeubles en bord de mer qui offre cet effet pittoresque à la destination.


Les plages de La Baule sont, en outre, intéressantes pour leur grand apport en équipements et activités que l’on peut trouver sur place. Les sites nautiques baulois sont faits pour les familles voyageant avec des enfants. Des clubs de plage peuvent vous accueillir afin de vous faire suivre des initiations sportives : voile, kitsurf, etc.


La plage centrale de La Baule est souvent noire de touristes durant les périodes de vacances. Si vous êtes à la recherche d’un coin plus tranquille, préférez les plages de Pornichet et de Pouliguen offrant une ambiance presque sauvage et calme. Ces dernières sont en effet frontalières et  avancent plus de diversités. 


La Baule, c’est le paradis où il est agréable de profiter d’une belle balade les pieds dans l’eau. Pour cela, partez à la découverte des plages de La Turballe ou du Croisic, intéressants pour se poser et profiter de la vue même si l’on ne souhaite pas se baigner. 


Figurant parmi l’une des plus belles destinations touristiques du monde, La Baule  ne cesse d’envoûter plus d’un coeur… Longue de 9 m, la ville bauloise avance un terrain de jeux qui présente un terrain de jeu aux dimensions exceptionnelles. 


Quotidiennement, ses plages sont entretenues une nuit sur deux afin que tout le monde puisse profiter d’un sable propre et d’une mer limpide ne présentant aucun déchet ni algue. Tous les matins, un immense balai nettoie les accès menant vers les plages. Chaque jour, plus de 100 corbeilles sont vidangées sans parler des espaces sanitaires, assainies trois fois par jour.